Méthodologie de mémoire

Méthodologie de mémoire – OAR n°34

 

L'hypothèse de formation qui oriente la direction de mémoire est qu'il existe une relation entre le rapport au savoir des étudiants enseignants stagiaire et leur positionnement en tant qu'enseignant stagiaire. L'objectif est d'aider les étudiants-enseignants à réfléchir sur leur rapport au savoir de manière à ce qu'ils puissent construire un rapport au savoir chez leurs élèves qui ne soit pas générateur de malentendus cognitifs. Les méthodes de recherches privilégiées, dans le cadre de la direction de mémoire effectuée par Irène Pereira, sont les méthodes qualitatives des sciences sociales. Le premier travail intermédiaire - la note de recherche - correspond à la première partie du mémoire.

 

Introduction du mémoire :

 

Présentation de la démarche du mémoire : articulation entre la première et la deuxième partie

conduit à la formulation de la problématique du mémoire.

 

Première partie du mémoire : Auto-analyse de sa trajectoire d'apprentissage

 

L'étudiant doit analyser sa trajectoire d'apprentissage depuis les débuts de sa scolarisation jusqu'à sa situation d'étudiant-enseignant. Cette analyse suppose que la trajectoire de l'étudiant soit mise en perspective en recourant à la littérature académique, en particulier, en sociologie et en psychologie cognitive (Aide : grille de questionnaire).

 

Méthodes qualitatives: récit de vie, auto-analyse sociologique.

 

Vous devez rédiger cette partie avec une introduction problématisée. La plan adopté dans la première partie peut être chronologique.

 

Intérêt de cette première partie :

a) Apprendre à mieux connaître les étudiants en tant que personne (principe d'une éducation bienveillante)

b) amener les étudiants à utiliser des connaissances scientifiques, mais pas en se contentant de rédiger des topos.

c) Apprendre à mieux connaître les trajectoires des étudiants de manière à améliorer l'offre de formation.

 

Objectif de la première partie : à partir de l'analyse de sa trajectoire d'apprentissage, de ses connaissances théoriques et de ses observations en classe, l'étudiant doit proposer une pratique pédagogique qu'il va expérimenter dans sa classe.

 

 

Transition:

La première partie doit vous aider à formuler une hypothèse et à mettre en place une expérimentation pédagogique dans votre classe à partir de ce que votre auto-analyse vous aura appris. 

 

Deuxième partie du mémoire : Expérimentation d'une pratique pédagogique

 

Introduction: problématique et hypothèse

-> http://webcom.upmf-grenoble.fr/sciedu/pdessus/cours/memoire/problematique.html

 

- Revue de la littérature visant à formuler une hypothèse concernant la relation entre la motivation des élèves et une pratique pédagogique.

http://www.cscf.ch/files/content/sites/egalite/files/shared/documents/redactionrevue.pdf

 

 

- Méthode de recherche. Présentation du dispositif et de la méthode de recueille de données. Par exemple : entretien oral, bilan de savoir, auto-ethnographie et journal des pratiques…

 

- Résultats obtenus : présentation des résultats en les comparant aux cours classiques.

 

- Discussion des résultats : Mise en perspective des résultats en les discutant relativement à d'autres expériences pédagogiques semblables.

 

La deuxième partie correspond au plan type: Problématique (hypothèses) - Etat de la recherche - Méthode - Résultats - Discussion : Voir la fiche suivante:

http://www.carede.org/IMG/pdf/NOTES_METHODOLOGIQUES_DE_REDACTION_DE_MEMOIRE.pdf

 

Conclusion : Synthèse des résultats de la première (qu'est-ce que l'auto-analyse vous a permis d'apprendre sur votre rapport au savoir) et de la deuxième partie. Perspective : Comment améliorer la pratique pédagogique expérimentée ? Formulation d'une hypothèse qui pourra être reprise l'année prochaine.  

 

 

Récapitulatif approximatif en volume (total mémoire: 100 000 signes, soit 50 pages).

 

Introduction: 10 000 signes

Première partie (note de recherche): 40 000 signes

Deuxième partie: 45000 signes

Conclusion: 5000 signes.

Écrire commentaire

Commentaires: 0

Partagez votre site

Site Internet Socio-philo

 

Animé par Irène Pereira

 

PESPE en philosophie

ESPE de l'Université de Paris-EST

 

Docteure HDR en sociologie

 

Chercheuse associée au laboratoire

Lettres, Idées, Savoirs (LIS)

Université de Créteil.

 

Chercheuse associée 

au laboratoire Dynamiques européennes

(Université de Strasbourg)

 

Qualifiée professeur des Universités en sociologie (19)

 

Qualifiée MCF en philosophie (17), science politique (04) et sociologie (19).