mar.

11

déc.

2018

Rédaction d'un cas pratique

 

Rédiger une situation que vous avez vécue dans votre pratique professionnelle enseignante dans laquelle il y a eu selon vous une situation qui mettez en jeu une discrimination concernant:

 

- la situation économique ou l'origine socio-culturelle des élèves et de leur famille

- l'égalité fille/garçon

- l'apparence de genre, l'identité de genre, l'orientation sexuelle...

- le racisme, l'origine ethnique, la religion

- la situation de handicap

- un autre type de discrimination...

mar.

11

déc.

2018

Qu’est-ce qu’un enseignant ?

 

 

Voici plusieurs modèles de l’enseignant. Lequel correspond à votre conception de ce qu’est un enseignant ?

 

Vous pouvez les classer par ordre d’importance en leur accordant un chiffre.

 

Type d’enseignant :

Caractéristiques

Type de formation

L’enseignant instruit

« la pertinence et la précision des savoirs à enseigner et des savoirs pour enseigner »

Accès sur la transmission de contenus par des leçons

Le technicien

« l’adéquation des techniques, des procédures, des démarches d’enseignement en référence aux règles et principes établis par les scientifiques et les experts »

Formation à des pratiques pédagogiques validées par les sciences qu’il s’agit d’appliquer rigoureusement

Le praticien artisan

« l’adaptation des interventions et des routines aux élèves, aux ressources et aux contraintes du contexte »

Pratique sur le terrain avec le compagnonnage d’un enseignant expérimenté

Le praticien réflexif

« l’argumentation de choix (...) fondés sur une analyse rigoureuse des facteurs en jeu »

Réalisation d’un mémoire professionnel. Analyse réflexive de pratique.

L’acteur social

la prise en compte des valeurs sociétales de justice, de démocratie et du nécessaire engagement en équipe

Réflexion sur les enjeux anthropo-sociaux avec des grilles d’analyse sociologique et philosophique

Le personnaliste

« le vécu personnel, les relations interpersonnelles et les enjeux en termes de développement » en vue d’éduquer les élèves comme des personnes

Réflexion sur le vécu avec une analyse psychologique,

mise en avant des émotions et des affects.

 

Tableau inspiré de :

 

Paquay, Léopold, et Marie-Cécile Wagner. « Compétences professionnelles privilégiées dans les stages et en vidéo-formation », Léopold Paquay éd., Former des enseignants professionnels. Quelles stratégies ? Quelles compétences ?De Boeck Supérieur, 2012, pp. 181-210.

lun.

10

déc.

2018

Cas pratiques: Agir de manière éthique contre les discriminations à l’école

 

 

Niveau d’enseignement : premier degré (maternelle et élémentaire)

 

Référentiel des enseignants :

- le refus de toutes les discriminations

- agir en éducateur de manière éthique et responsable

- Se mobiliser et mobiliser les élèves contre les stéréotypes et les discriminations de tout ordre, promouvoir l'égalité entre les filles et les garçons, les femmes et les hommes.

- Prendre en compte les préalables et les représentations sociales (genre, origine ethnique, socio-économique et culturelle) pour traiter les difficultés éventuelles dans l'accès aux connaissances.

 

Ces cas pratiques reprennent des situations réelles qui ont été exposés en formation par des enseignant-e-s stagiaires :

 

Cas pratiques sur situation de pauvreté et origine socio-économique et culturelle :

 

Situation de pauvreté :

 

J’ai l’impression qu’un élève est dans une situation de grande pauvreté : qu’il ne mange pas à sa faim, qu’il ne dort pas correctement, qu’il n’a pas accès aux soins médicaux… Que puis-je faire ?

 

Parents d’élèves  de milieux populaire et l’école:

 

Des parents d’élève ne viennent pas aux réunions avec les enseignants. Je ne les vois jamais. Ils me donnent l’impression de se désintéresser de la scolarité de leurs enfants. Quelle peut-être mon analyse de la situation ? Que puis-je faire ?

 

Dans la salle des enseignants, j’entends des collègues tenir des propos négatifs sur des familles de milieux populaires disant qu’ils sont « démissionnaires », qu’ils prennent l’école pour une « garderie ». Quelle peut être mon attitude ?

 

Enseigner explicitement:

 

Lorsque mes formateurs me visitent, ils me reprochent de ne pas enseigner assez explicitement. Que veut dire enseigner explicitement ? Comment puis-je faire pour rendre mon enseignement plus explicite ?

 

Lorsque les formateurs viennent me visiter en stage, ils me disent qu'il faut que je donne du sens aux apprentissages, que je dois travailler sur le rapport des élèves à l’école et au savoir. En quoi cela consiste-t-il donner du sens aux apprentissages ?

 

La différentiation pédagogique :

 

En France, la difficulté scolaire est fortement corrélée avec l’origine sociale (voir les études PISA). Dans ma classe, il y a des élèves qui ont un très bon niveau et qui terminent très vite. Mais, il y a aussi des élèves en difficulté scolaire qui auraient besoin que je passe du temps avec eux pour les aider. Le problème, c’est que lorsque je veux prendre du temps pour les aider, il y a des élèves qui ont terminé et qui me sollicitent. Les élèves qui sont en avance s’ennuient si je ne les « alimentent » pas. Comment géreriez-vous une telle situation en lien avec le principe d’égalité qui constitue une valeur de la République ?

 

a) j’accorde plus de temps aux élèves en difficulté

 b) je n’accorde pas trop de temps aux élèves en difficulté car il faut également faire progresser les élèves qui ont déjà un bon niveau.

 

Les devoirs à la maison et les inégalités sociales

 

Je donne des leçons ou des poésies à apprendre et je m’aperçois que certains élèves ne les ont pas appris. Ils ont des difficultés pour recevoir de l’aide à la maison car leurs parents travaillent tard. Quelle peut être mon attitude ?

 

Autres cas : Avez-vous été témoin durant votre scolarité ou en tant qu’enseignants de situations qui mettaient selon vous en œuvre des discriminations ou des inégalités liées au milieu socio-économique et socio-culturel des élèves ?

 

Cas pratiques sur l’égalité fille/garçon à l’école et les questions de genre :

 

En maternelle :

 

Un élève garçon aime bien le rose et les autres élèves se moquent de lui. Comment puis-je réagir face à cette situation ?

 

Les garçons ne veulent pas faire certaines activités car ce sont des activités de filles. Que puis-je faire ?

 

Dans ma classe, les coins poupées sont plutôt occupés par les filles et les coins constructions par les garçons. Que puis-je faire ?

 

L’ATSEM félicite très souvent les filles lorsqu’elles sont bien habillées. Quelle est ma réaction ?

 

Des parents d’élève me font part de leur inquiétude parce que leur fils aime le rose et des activités de fille. Ils me demandent de le surveiller et d’éviter qu’il aille vers les activités dites de « filles ». Quelle peut être ma réaction ?

 

Des parents d’élèves viennent me voir car ils ont vu sur les réseau sociaux qu’il y a de l’éducation sexuelle à l’école maternelle. Ils sont choqués et inquiets. Que puis-je leur répondre ?

 

En primaire :

 

Dans ma classe, les garçons demandent souvent la parole, plus que les filles. Néanmoins je crains qu’en ne leur donnant pas la parole pour la donner plutôt à des filles, je décourage la participation des garçons. Quelle peut-être mon attitude ?

 

En sport, les garçons ne veulent pas se mettre avec les filles dans l’équipe de foot car ils disent que sinon, ils vont perdre. Quand je les mets dans la même équipe, les filles ne touchent pas la balle. Que puis-je faire ?

 

Dans ma classe, les garçons ont tendance à se mettre avec les garçons et les filles avec les filles. Lorsque je leur propose de travailler en groupe, c’est la même chose. Que puis-je faire ?

 

Dans la cours de récréation de mon école, les garçons occupent presque tout l’espace avec leur jeu de foot. Que peut faire l’équipe pédagogique pour rétablir plus d’égalité dans l’occupation de l’espace de la cours ?

 

Je m’aperçois que le manuel scolaire que j’utilise contient des illustrations qui véhiculent des stéréotypes sexistes. Comment puis-je réagir ?

 

Dans ma classe deux élèves garçons se disputent, l’un utilise une insulte homophobe. Comment puis-je réagir ?

 

J'ai souvent l'impression qu'un élève garçon dans mon cours est toujours en train d'en perturber le déroulement. Total, j'ai l'impression de passer mon temps à l’interpeller par son prénom. Comment analysez-vous cette situation ?

 

Un élève qui est inscrit à l'école sous un état civil de fille, ne veut pas qu'on l'appelle par son prénom féminin, ne veut pas être considérée comme une fille. Comment puis-je réagir face à cette situation ?

 

Dans ma classe, un élève est dans une famille homoparentale. D'autres élèves se posent des questions à ce sujet et lui font des remarques. Quelle peut être mon attitude ?

 

Autres cas : Avez-vous été témoin durant votre scolarité ou en tant qu’enseignants de situations qui mettaient selon vous en œuvre des discriminations ou des inégalités liées à l’égalité fille/garçon ou aux questions de genre ?

 

Cas pratique sur les questions liées à l’origine ethno-raciale, migratoire et religieuse :

 

La couleur de peau :

 

Dans ma classe de maternelle, un élève ne veut pas s’asseoir à côté d’un autre élève parce qu’il est noir. Comment puis-je réagir à cette situation ?

 

La religion à l’école

 

Je fais un cours d’histoire. Alors que j’explique « avant Jésus-Christ », un élève affirme que Jésus-Christ n’a pas existé. Un autre élève poursuit en disant que ses parents lui ont dit que si on parlait de Jésus-Christ à l’école, il ne fallait pas écouter. Quelle peut être mon attitude ?

 

Un élève allophone:

 

J'ai un ou plusieurs élèves allophones dans ma classe. J'ai du mal à communiquer avec lui ou elle. Comment puis-je faire ?

 

Certains parents de mes élèves sont allophones. Je souhaite communiquer avec eux. Mais je n’arrive pas à me faire comprendre quand je les croise à la sortie ou à l’entrée de l’école. Que puis-je faire ?

 

Autres situations :

 

Dans mon école, les enseignants m’expliquent que le niveau de l’école a baissé depuis qu’une autre population de milieu populaire et d’origine immigrés est arrivée à l’école. Que penser de ces affirmations ?

 

Dans la salle des enseignants, j'entends un collègue tenir des propos que je trouve stigmatisants concernant les familles immigrés ou ayant une confession religieuse minoritaire. Que puis-je faire ?

 

Les parents d’une élève ne veulent pas qu’elle aille en classe verte. Une de mes collègues me dit que c’est parce que son père est musulman. Comment puis-je analyser cette situation ?

 

Dans mon école, il y a des élèves « roms ». Les collègues me disent que ce n’est pas trop la peine que je perde du temps avec eux car ils ne sont pas souvent là, qu’ils sont souvent absentéistes. Comment puis-je réagir ?

 

Certains de mes collègues m’expliquent que les élèves ont de moins en moins un bon niveau en français car les parents ne font plus l’effort de parler français chez eux depuis qu’ils ont les chaînes étrangères. Que penser de cette affirmation ?

 

J’ai une élève qui a des difficultés scolaires. Elle est plurilingue et ses parents sont allophones. Comment puis-je analyser ses difficultés scolaires ?

 

J’ai remarqué que certains groupes d’enfants d’origine immigrés ne se mélangent pas avec les autres. Dans la cours de récréation, ils parlent leur langue entre eux. Comment analyser cette situation ?

 

Autres cas : Avez-vous été témoin durant votre scolarité ou en tant qu’enseignants de situations qui mettaient selon vous en œuvre des discriminations ou des inégalités liées à l’origine migratoire, ethno-raciale ou religieuse ?

 

Cas pratiques sur la situation de handicap et l’orientation en filière spécialisée  :

 

Un élève a un handicap reconnu. Mais lorsque je lui propose des aménagements pour une différentiation. Il refuse car il veut faire comme tout le monde. Pourtant j’ai l’impression que son choix fait qu’il ne progresse pas aussi vite à l’école. Quelle peut-être mon attitude ?

 

J’ai, dans ma classe, un élève qui est autiste. Les autres élèves ont peur de lui car il a des réactions brusques. Que puis-je faire ?

 

Un élève a un PAI lié à un trouble dys. Lorsque j’en discute avec une collègue, elle me dit que tout cela ce sont des inventions et qu’il ne faut pas que j’en tienne compte. Qu’en penser ?

 

J’ai l’impression qu’un élève devrait faire l’objet d’un examen médical pour vérifier s’il n’a pas un handicap. Mais lorsque j’évoque cela avec les parents, ils m’expliquent qu’il n’y a aucun handicap, que leur enfant est normal. Que puis-je faire ?

 

Un élève garçon d’origine populaire et immigrés a des grandes difficultés scolaires. Dois-je l’orienter en SEGPA ?

 

Autres cas : Avez-vous été témoin durant votre scolarité ou en tant qu’enseignants de situations qui mettaient selon vous en œuvre des discriminations ou des inégalités liées à une situation de handicap ?

 

Le harcèlement scolaire

 

 

J’ai l’impression qu’un-e élève est l’objet d’un harcèlement scolaire, mais je n’en suis pas certain-e. Que puis-je faire ? 

dim.

09

déc.

2018

Séance d'analyse professionnelle

 

1) Les étudiant-e-s sont invités à proposer une situation qui leur a posé problème:

- il peut s'agir de n'importe quelle situation

- ou il peut s'agir d'une situation mettant en jeu un problème d'éthique professionnelle

- ou il peut s'agir d'une situation mettant en oeuvre une question de discrimination à l'école

 

2) Un-e étudiant-e décrit la situation qu'il/elle a vécu.

 

3) Les autres étudiant-e-s peuvent lui poser des questions visant à préciser son récit

 

4) Les autres étudiant-e-s proposent des solutions qu'ils ou elles auraient pu mettre en place pour faire face à ce problème

 

5) La formatrice intervient pour donner des connaissances institutionnelles ou en relation avec des connaissances issues de la recherche, pour approfondir le questionnement sur le plan ethique. 

 

 

Voir: Animer un groupe d'analyse de pratique professionnelle

http://www.cahiers-pedagogiques.com/Animer-un-groupe-d-analyse-de-pratiques

dim.

09

déc.

2018

Transversalité de l'enseignement pour la justice globale dans les disciplines de l'enseignement primaire

 

Cette fiche vise à réfléchir à la manière dont l’enseignement pour la justice globale peut être mis en œuvre dans tous les domaines d’enseignement et non pas uniquement réservé au cours d’EMC.

 

- La transversalité : il s’agit d’un objectif pédagogique qui est commun à l’ensemble des apprentissages. Dans ce cas précis, il s’agit de voir comment il est possible de faire de la conscientisation des questions sociales et environnementales un objectif transversal à tous les domaines et disciplines scolaires.

 

- La pédagogie critique : il s’agit d’une approche qui a pour finalité le développement de la conscience sociale concernant les discriminations sociales et la conscience écologique.

 

- La lutte contre les discriminations : Elle apparaît dans plusieurs items du référentiel de compétence des enseignants (item n°1 et 6). Elle inclut en particulier la lutte contre : le sexisme, la discrimination en raison de la situation économique, l’homophobie et la transphobie, le racisme, l’handiphobie.

 

- L’éducation au développement durable : cette notion suppose la combinaison entre le social, l’environnemental et l’économique.

 

- La lutte contre les discriminations en maternelle comme projet pédagogique :

 

En maternelle, deux thématiques en particulier peuvent servir de support à une conscientisation sur les discriminations à savoir : le sexisme et la diversité humaine et culturelle.

 

Les cinq domaines d’apprentissage en maternelle : le langage, l’activité physique, les activités artistiques, construire les outils pour structurer sa pensée, explorer le monde…

 

Cela peut passer :

 

- par l’utilisation d’album de jeunesses qui aborde la question de l’égalité fille/garçon, de la diversité humaine et culturelle, de la protection de l’environnement.

 

- par la réflexion autour d’images contre-stéréotypées concernant les activités des filles et des garçons, concernant la diversité culturelle…

 

- projet de création d’objets autour de la récupération

 

- par la mise en œuvre de binôme de coopération entre filles et garçons en particulier dans les activités physiques pour développer une culture de l’égalité filles/garçons

 

- La lutte contre les discriminations en école primaire comme projet pédagogique :

 

Disciplines scolaires en primaire : Français, Mathématiques, Éducation physique et sportive, Langues vivantes (étrangères ou régionales), Sciences et technologie, Enseignements artistiques, Histoire et géographie, Enseignement moral et civique.

 

- Textes littéraires qui abordent les thématiques de la découverte de l’autre et de la différence : fille/garçon, le handicap, la diversité culturelle, les différents types de familles (par exemple homoparentale), la diversité de genres, les inégalités sociales et la pauvreté

 

- Langues vivante : permet d’aborder la diversité culturelle

 

- Mathématiques : les problèmes en mathématiques peuvent porter sur des questions environnementales

 

- Sciences et technologie : l’environnement peut être également une thématique en sciences et techniques… Il peut être possible de suivre le cycle de vie d’un objet.

 

- Histoire et géographie : permet d’aborder les inégalités sociales – la pauvreté dans le monde et en France - et l’histoire des mouvements sociaux

 

- Education physique et sportive : permet de travailler la coopération fille/garçon.

 

- Arts plastiques: Création d'affiches de sensibilisation aux discriminations et aux questions environnementales. 

 

 

 

Partagez votre site

Site Internet Socio-philo

 

Animé par Irène Pereira

 

PESPE en philosophie

ESPE de l'Université de Paris-EST

 

Docteure HDR en sociologie

 

Chercheuse associée au laboratoire

Lettres, Idées, Savoirs (LIS)

Université de Créteil.

 

Chercheuse associée 

au laboratoire Dynamiques européennes

(Université de Strasbourg)

 

Qualifiée professeur des Universités en sociologie (19)

 

Qualifiée MCF en philosophie (17), science politique (04) et sociologie (19).