Ennui scolaire et rapport au savoir

Il existe différentes explication de l'ennui scolaire : cours en deçà ou au delà de la ZPD de l'élève, pratiques pédagogiques, manque de motivation de la part de l'élève… Il s'agira ici de lier le sentiment scolaire au type d'engagement dans la tâche et d'activité mentale de l'élève.


L'ennui n'est pas un fait objectif, mais un sentiment ressenti par un sujet. Ainsi dans un même contexte, plusieurs personnes ne ressentiront pas la même chose : certains trouveront la situation ennuyante et d'autres non.


Le sentiment d'ennui peut être construit en amont relativement à l'état d'esprit dans lequel l'élève aborde ou pas un apprentissage. Il est nécessaire en effet que l'élève réussisse à attribuer de la valeur à la tâche. Cela suppose sans doute qu'il soit en mesure de construire un sens à cette tâche qui ait une valeur pour lui. Ceci implique que l'enseignant ne doit pas se contenter de donner du sens aux tâches, mais qu'il doit apprendre aux élèves à construire du sens et de la valeur, pour eux-même, à la tâche.


Le sentiment d'ennui peut être lié au type d'activité mental de l'élève durant le cours. L'élève qui s'ennuie se contente d'écouter le cours passivement et son attention décroche. On peut supposer que plus l'engagement cognitif du sujet est important, plus il lui est difficile de s'ennuyer car il est mentalement actif. L'élève peut chercher à comprendre le propos et à dégager les idées principales. Mais son activité mentale peut aller plus loin en mettant en œuvre des compétences de haut niveau intellectuel. Il effectue des objections et produit des inférences créatives qui vont au-delà du propos de l'orateur.


Cette activité mentale peut se doubler d'une participation active durant le cours : l'élève pause des questions, effectue des objections… Cette participation peut viser à orienter le cours en fonction des intérêts intellectuels de l'élève c'est à dire en fonction de la construction qu'il a produite dès le début du cours. La participation au cours peut donc apparaître comme une stratégie de l'élève de résistance à la norme scolaire.


Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    Vincenzo Pellegrino (lundi, 23 janvier 2017 01:55)


    You could certainly see your expertise in the article you write. The sector hopes for more passionate writers like you who aren't afraid to say how they believe. At all times go after your heart.

Partagez votre site

Site Internet Socio-philo

 

Animé par Irène Pereira

 

PESPE en philosophie

ESPE de l'Université de Paris-EST

 

Docteure HDR en sociologie

 

Chercheuse associée au laboratoire

Lettres, Idées, Savoirs (LIS)

Université de Créteil.

 

Chercheuse associée 

au laboratoire Dynamiques européennes

(Université de Strasbourg)

 

Qualifiée professeur des Universités en sociologie (19)

 

Qualifiée MCF en philosophie (17), science politique (04) et sociologie (19).