Philosophie de l'éducation et didactique de la philosophie

Projet 1: Création d'un support de philosophie de l'éducation à partir des notions du programme de philosophie en terminale: exemples de sujet de réflexion, pistes de problématisation, textes et études de cas. 

 

Objectif: aider les enseignants à acquérir des éléments leur permettant de développer une pensée philosophique sur de grandes questions éducatives de manière à aider les élèves à construire réflexion sur le sens de leurs études. L'une des difficultés de l'investissement scolaire porte sur la capacité à construire un sens subjectif à ses apprentissages et ses études. L'école n'accorde pas de place formalisée pour une réflexion sur ces questions. La philosophie, discipline du sens, peut fournir l'occasion de développer une réflexion sur le sens des études. 

INTRODUCTION

 

Exemples de programmations annuelles "Philosophie, méthodes et orientation post-bac":

 

En terminales générales

 

En sections technologiques

 

I- La morale

 

1) Le bonheur: Etudier peut-il rendre heureux ?

 

2) Le devoir : De quels devoirs, les devoirs scolaires sont-ils le nom ?

 

3) La liberté: Une éducation émancipatrice est-elle possible ?

 

4) La morale laïque: La conscience morale est-elle le résultat de l'éducation ?

 

II- La nature et la culture

 

1) La culture: La culture scolaire peut-elle prétendre à une légitimité universelle ? 

 

2) Le travail: Le travail scolaire peut-il être une source de réalisation de soi ?

 

3) La technique: Les TICE sont-elles un progrès éducatif ?

 

4) L'art: Faut-il être cultivé pour apprécier une oeuvre d'art ?

 

5) Le langage: La maîtrise du langage est-elle la condition de la pensée ?

 

6) L'histoire: Pourquoi étudier l'histoire ?

 

7) La religion: L'affirmation de la laïcité est-elle un obstacle à la tolérance religieuse ?

 

III) La politique

 

1) La société: L'école peut-elle apprendre à vivre en société ?

 

2) L'Etat: Le système scolaire doit-il dépendre de l'Etat ?

 

3) Le droit: L'école doit-elle sanctionner en notant et en punissant ?

 

4) La justice: La méritocratie scolaire est-elle une illusion ?

 

5) Les échanges: L'école doit-elle viser l'employabilité sur le marché du travail  ?

 

6) La politique: La classe peut-elle être un laboratoire de la démocratie ?

 

IV) Le sujet

 

1) Le désir: Peut-on faire reposer l'enseignement sur le désir d'apprendre ?

 

2) La perception: L'école doit-elle lutter contre les stéréotypes qui construisent les perceptions ?

 

3) La conscience: L'éducation doit-elle être un processus de conscientisation ?

 

4) L'inconscient: Peut-on désirer l'échec scolaire ?

 

5) Autrui: Le conformisme est-il la condition de possibilité de la survie en milieu scolaire ?

 

6) L'existence: Quel sens donner à ses études ? 

 

7) Le temps: Le temps de l'école est-il le temps de l'ennui ?

 

8) Le sujet: L'éducation est-elle compatible avec la construction d'une identité personnelle ?

 

V) La raison et le réel

 

1) Matière, vivant et esprit: L'enseignement des sciences présuppose-t-il une philosophie matérialiste ?

 

2) Théorie et expérience: L'enseignement doit-il partir d'une méthode inductive ?

 

3) La démonstration et la méthode expérimentale: Pourquoi apprendre les méthodes scientifiques à l'école ? 

 

5) L'interprétation: Quel sens à l'enseignement des disciplines du sens ?

 

6) La vérité: L'école peut-elle prétendre enseigner la vérité ?

 

7) La raison et le réel: Pourquoi enseigner la philosophie ?

 

CONCLUSION

Projet 3: Epistémologie des psychologies de l'apprentissage et présupposés philosophiques des pratiques pédagogiques:

 

- Empirisme

 

- pragmatisme

 

- vitalisme

 

- Behavorisme

 

- Constructivisme

 

- Socio-constructivisme. 

Projet 4:  Projet socio-politique des pédagogies:

 

- Républicanisme

 

- Démocratie

 

- Liberalisme

 

- Anarchisme

 

Projet 5: philosophie de la praxis enseignante - philosophie du travail enseignant

Partagez votre site

Site Internet Socio-philo

 

Animé par Irène Pereira

 

PESPE en philosophie

ESPE de l'Université de Paris-EST

 

Docteure HDR en sociologie

 

Chercheuse associée au laboratoire

Lettres, Idées, Savoirs (LIS)

Université de Créteil.

 

Chercheuse associée 

au laboratoire Dynamiques européennes

(Université de Strasbourg)

 

Qualifiée professeur des Universités en sociologie (19)

 

Qualifiée MCF en philosophie (17), science politique (04) et sociologie (19).