Situations de classe et difficultés pédagogiques.

 

 

Les difficultés pédagogiques que rencontrent les enseignants dans le primaire et le secondaire sont pour l'essentiel les mêmes. Ce sont les mêmes questions qui reviennent de la part des enseignants novices. Il est possible d'indiquer quelques orientations générales avant d'aborder des situations concrètes.

 

Texte de Base: Le référentiel de l'éducation prioritaire.

 

 

Orientations générales :

 

Tenue de classe et mise au travail : De nombreux problèmes de tenue de classe que rencontrent les enseignants sont liés à des élèves qui ne sont pas dans les apprentissages. Un élève qui ne travaille pas et s'ennuie est un élève qui risque de chahuter. En outre, un élève peut ne pas gêner et ne pas être dans les apprentissages pour autant. La priorité doit donc être mise sur l'entrée des élèves dans les apprentissages.

 

L'enseignant doit prévoir un cours structuré et rythmé (des taches variées). Il doit éviter les temps de flottement liés en particuliers à des malentendus cognitifs (par exemple les élèves ne savent pas exactement ce qu'ils doivent faire). 

 

Punition et éducation: L'éducation nationale a pour mission de participer à l'éducation des élèves. L'éducation suppose que l'élève comprenne la légitimité des règles et y obéissent non pas parce qu'il a peur de la punition, mais parce qu'il a compris le sens des règles. C'est pourquoi, c'est le dialogue et la sanction éducative qui doivent être privilégiés.

 

Responsabilisation et autonomie : L'éducation vise à construire des citoyens responsables et autonomes. C'est pourquoi les pratiques pédagogiques de l'enseignant doivent viser la responsabilisation de l'élève et son autonomisation.

 

Pistes pédagogiques possibles face à plusieurs situations classiques d'enseignement :

 

1) La prise en main de la classe :

 

L'enseignant est garant d'un cadre qui doit rendre possible les apprentissages pour tous. Ce cadre peut être fixé unilatéralement par l'enseignant. Il est important dans ce cas que l'enseignant intervienne rapidement dès le début de la transgression de manière à ce qu'il ne laisse pas s'installer un flou sur les règles.

 

 

L'instauration de rituels de classe favorise la création d'habitude et diminue les situations de malentendus. Néanmoins, l'abus d'une gestion de la classe par les rituels peut aboutir à une organisation de la classe trop mécanique.

 

Le cadre – les règles de vie de classe - peut être fixé avec les élèves. Dans ce cas là, l'ensemble des élèves est responsable des règles. L'enseignant garde néanmoins un rôle prépondérant dans le maintient du cadre. Néanmoins, la transgression des règles peut être traitée par la médiation entre pairs ou encore dans le cadre d'un conseil d'élèves.

 

2) L'élève ne respecte pas les consignes ou les règles :

 

- L'interroger: Vérifier que l'élève a compris les consignes ou les règles. Lui demander pourquoi, il ne les respecte pas.

 

3) L'élève transgresse délibérément les règles : il gêne le travail d'autres élèves et/ou se montre agressif et violent

 

- L'isoler spatialement dans la classe et avoir avec lui un dialogue après visant à lui demander des explications sur son attitude. Si plusieurs élèves ont tendance à transgresser les règles, les séparer spatialement dans la classe pour éviter qu'ils ne fassent système entre eux.

 

- Un élève violent peut être un élève qui a des difficultés pour verbaliser ses émotions. Il est alors positif de l'aider à entrer dans le dialogue par la communication non-violence.

 

En outre, il est possible de lui proposer une activité dans laquelle il peut exprimer d'une autre manière son agressivité et qui soit acceptable dans le cadre de la vie sociale. Les activités physiques ou artistiques ont souvent été utilisées comme un moyen d'exprimer des émotions violentes d'une manière acceptable pour la société. La discussion à visée philosophique peut être également utilisée comme un lieu d'expression et de dialogue.

 

- Les actes de violence physique doivent être sanctionnés car ils ne sont pas acceptables dans la vie en société. Ils doivent donner lieu à une sanction éducative qui aide l'élève à comprendre le sens de la règle.

 

- Un contrat peut être conclu entre l'élève et l'enseignant selon lequel l'élève est isolé ou exclu de la classe tant qu'il n'accepte pas les règles de la vie de classe.

 

- L'élève peut être incité à prendre des responsabilités au sein de la classe et du groupe. Les responsabilités peuvent l'aider à retrouver une estime de lui-même perdue. Il peut gagner des responsabilités ou en perdre selon la manière dont il les assume. Cela renvoie par exemple aux ceintures de comportement en pédagogie institutionnelle.

 

4) Manque d'autonomie dans le travail et différenciation pédagogique

 

Certains élèves ne travaillent pas tout seuls et leur niveau est en dessous des attendus. D'autres élèves sont très autonomes dans le travail et terminent les exercices avant.

 

- Favoriser l'autonomie des élèves qui n'ont pas de difficultés d'apprentissage pour pouvoir suivre de plus prêt les élèves en difficulté. Ne pas laisser les élèves en difficulté dans le fond de la classe.

 

- Enrichir cognitivement les tâches proposées aux élèves qui ont tendance à finir en avance ou leur donner le droit de faire une autre tâche comme lire (surtout que s'ennuyant, ils peuvent gêner d'autres élèves). Proposer aux élèves les plus faibles des tâches qui leurs permettent également de progresser. Une même tâche doit permettre de mettre en jeu à la fois de la mémorisation, de la compréhension, de l'application, mais également de l'esprit critique et/ou de la créativité. Elle doit permettre aux élèves de progresser quelque soit leur niveau.

 

- Proposer aux élèves les plus forts d'être tuteurs d'élèves plus faibles. Recourir à l'apprentissage entre pairs par le travail en sous-groupe. Les élèves peuvent échanger sur leurs stratégies d'inférence ou sur leurs stratégies de résolution de problème.

 

- Mettre en œuvre une évaluation qui valorise le travail de l'élève et pas seulement la performance. Nombre d'élèves décrochent des apprentissages lorsque leur travail n'est pas reconnu.

 

5) Les élèves sont systématiquement agités et manquent de concentration à certains moments de la semaine

 

Prévoir des activités plus adaptées au bio-rythmes des enfants : privilégier des activités adaptées à l'état de concentration et de fatigue des élèves.

 

6) Déceler les difficultés des élèves dans les apprentissages

 

- Effectuer une évaluation diagnostique au début de l'apprentissage.

- Déceler si la difficulté si situe au niveau de la mémorisation, de la compréhension ou de l'automatisation. Il y en effet une différence par exemple entre comprendre et savoir. Certains élèves pensent que parce qu'ils ont compris la procédure, ils sont capables de la refaire, alors que cela demande de s'exercer pour acquérir des automatismes.

 

7) Quelles questions doit se poser l'enseignant lorsqu'il a construit cette séance ?

 

Il ne doit pas se centrer sur des questions secondaires du type: est-ce que je suis bien en train de suivre telle ou telle norme de séance que l'on m'a dit de faire à l'ESPE ?

Il doit se demander ce que je propose aux élèves:

- leur permet-il de bien comprendre ce que je dois leur apprendre ?

- ce que je leur fait faire les rend-il plus intelligents ?

- ce que je leur fait faire les rend-il plus créatifs ?

 

Conclusion : L'enseignant doit privilégier l'entrée des élèves dans les apprentissages. La construction de l'échec scolaire est imputable pour partie à l'action pédagogique des enseignants. L'enseignant doit partir des besoins cognitives de l'élève. Il doit leur proposer un travail qui les aident à entrer dans les apprentissages quelque soit leur niveau. Il doit leur proposer un travail qui favorise leur engagement dans la tâche c'est-à-dire un travail qui les intéressent et les aident à développer pleinement leurs capacités. 

 

 

Quelques ressources pratiques:

 

Ressources sur l'enseignement explicite:

 

Ressources de l'académie de Creteil sur l'enseignement explicite

 

 

Il est possible de distinguer quatre courants de gestion de classe:

 

- behavoriste (exemple l'enseignement explicite)

- centré sur la mise en travail (Freinet) ou les apprentissages (cognitiviste)

- démocratique (Pédagogie institutionnelle)

- éducation positive (communication non-violente et gestion des émotions)

 

La plateforme neopass- http://neo.ens-lyon.fr/neo

 

- La gestion de classe comportementaliste:

 

La gestion de classe selon l'enseignement explicite: 

http://www.formapex.com/gestion-de-classe?layout=default

 

 Hatchuel Françoise, « Rituels d'enseignement et d'apprentissage. », Hermès, La Revue3/2005 (n° 43) , p. 93-100 - URL : www.cairn.info/revue-hermes-la-revue-2005-3-page-93.htm.

 

La gestion de classe et les routines en maternelle- URL: https://www.youtube.com/watch?v=ZTbZwPER-Dw

 

 

- La gestion de classe par la mise au travail:

 

Reuter Yves, Une école Freinet - Fonctionnements et effets d'une pédagogie alternative en milieu populaire, L'harmattan, 2007. (Voir: Des écoles Freinet à la loupe de l'université - URL: http://www.cafepedagogique.net/lesdossiers/pages/86_icem_des%C3%A9colesfreinetsurlaloupedel'universit%C3%A9.aspx )

 

- La gestion de classe démocratique:

 

Les outils de la pédagogie institutionnelle - URL: http://cms.ac-martinique.fr/circonscription/francois/file/pedagoury.pdf

 

La Gestion des conflits: 

 

La communication non -violente:

http://www.passeportsante.net/fr/Therapies/Guide/Fiche.aspx?doc=communication_non_violente_th

 

Différentiation pédagogique:

  

La pédagogie différenciée: les différents courants et mises en oeuvre

http://www.meirieu.com/ECHANGES/bruno_robbes_pedagogie_differenciee.pdf

 

Pratiques de différentiation pédagogiques à l'école primaire

www.enseignement.be/download.php?do_id=3764&

 

Quels sont les effets de la pédagogie différenciée ?

http://www.formapex.com/courants-pedagogiques/101-quels-sont-les-effets-de-la-pedagogie-differenciee-sur-la-reussite-des-eleves-une-analyse-de-recherches

 

Les études sur les enseignants efficaces:

 

Collectif, Quelles sont les pratiques pédagogiques efficaces ?

 http://www.robertbibeau.ca/pedagogie%20efficace.pdf

 

Que disent les recherches sur l'effet enseignant ?

http://archives.strategie.gouv.fr/cas/content/que-disent-les-recherches-sur-leffet-enseignant-note-danalyse-232-juillet-2011.html

 

Dossier: Les recherches sur les pratiques enseignantes efficaces

http://questionsvives.revues.org/1117

 

Effets des pratiques enseignantes sur les apprentissages

http://ife.ens-lyon.fr/vst/DA-Veille/65-septembre-2011.pdf

 

Les stratégies enseignantes efficaces selon Hattie

http://rire.ctreq.qc.ca/2015/07/strategies-efficaces-enseignement/

 

Les élèves intellectuellement précoces:

 

Reconnaître un élèves intellectuellement précoce:

http://www.ac-versailles.fr/public/upload/docs/application/pdf/2015-03/2015-03-30-eip-module_formation_eip_eduscol_2013.pdf

 

Recommandations

http://www4.ac-nancy-metz.fr/ia55/spip.php?article1426

 

Les élèves dys à haut potentiel

http://www.resodys.org/IMG/pdf/cours_pr_e9cocit_e9du-mh.pdf

 

Canada: Les canadiens ont développé beaucoup d'outils en lien par exemple avec la gestion de classe et le climat scolaire. Voici quelques ressources:

 

Comportement.net

http://www.comportement.net/pedagogie/

 

5 stratégies de gestion de classe:

http://www.edu.gov.mb.ca/m12/frpub/enfdiff/alcool/docs/05_complet.pdf

 

La différenciation pédagogique (canada):

http://differenciation.org/

 

Différenciation pédagogique (canada):

http://differenciationpedagogique.com/questceque/questceque

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0

Partagez votre site

Site Internet Socio-philo

 

Animé par Irène Pereira

 

PESPE en philosophie

ESPE de l'Université de Paris-EST

 

Docteure HDR en sociologie

 

Chercheuse associée au laboratoire

Lettres, Idées, Savoirs (LIS)

Université de Créteil.

 

Chercheuse associée 

au laboratoire Dynamiques européennes

(Université de Strasbourg)

 

Qualifiée professeur des Universités en sociologie (19)

 

Qualifiée MCF en philosophie (17), science politique (04) et sociologie (19).