Etudes de cas sur la technique (sections technologiques)

Etudes de cas en séries ST centrées sur la notion de technique


(En particulier pour série STD2i)



1- Le bonheur : La technique peut-elle nous apporter le bonheur ? - Le confort et la technique


Cas : Imaginez que dans une société future que toute souffrance physique et psychologique puisse être supprimé grâce aux progrès techniques. Cela peut-il suffire à votre bonheur ?


Ref : Le meilleurs des mondes.


Cas : L'acquisition des dernières innovations technologiques est-elle la clé du bonheur ?


Ref : Les choses de Perec


2- La liberté : La technique nous libère-t-elle des contraintes naturelles ? - La dépendance technologique


Cas : Pensez-vous que les objets techniques que vous utilisez tous les jours ont augmenté votre liberté ou qu'ils vous ont rendu dépendants ? - Un exemple : le téléphone portable.


Ref : Ellul Jacques, Le système technicien


3- La justice et la loi : La loi doit-elle s'adapter aux progrès techniques ?


Cas : Avec l'insémination artificielle, s'est développé une nouvelle pratique la Gestation pour autrui. Sachant que cette technique peut être mise en œuvre dans d'autres pays, la France doit-elle l'autoriser ? Doit-elle l'autoriser à titre gracieux ou peut-elle en faire une activité lucrative ?


4- Nature et culture : La technique nous dénature-t-elle ? - Le transhumanisme et l'homme augmenté


Cas : Dans une société future, accepteriez-vous que l'on vous fournisse des implants qui augmentent vos capacités mentales et physiques, faisant de vous des sortent de surhommes ?


5- La technique : La technique n'est-elle qu'un moyen ? - La domination de la raison instrumentale et la colonisation du monde vécu.


Cas : Pourrait-on dire qu'aujourd'hui la technique est un moyen au service de l'être humain ou peut-on considérer que l'être humain est en train de perdre la maîtrise de la technique et d'être dominée par elle ?


Ref : Jurgen Habermas, La technique et la science comme idéologie

6- L'art : La reproduction technique nuit-elle à l'art ? - L'art contemporain et les industries culturelles


Cas : L'industrie culturelle a-t-elle transformée les œuvres d'art en objet de consommation ?


Ref : Benjamin Walter, L'oeuvre d'art à l'âge de la reproductibilité technique

Adorno, Les industries culturelles


7- La croyance et la religion : La croyance dans les progrès techniques est-elle devenue une nouvelle religion ?


Cas : Peut-on considérer que nos sociétés contemporaines ont une foi aveugle dans les progrès de la technique ? - Les technologies vertes sont-elles la solution aux problèmes écologiques ?


8- Les échanges : Les échanges entre êtres humains peuvent-ils être analysés selon une logique technique ?


Cas : Peut-on modéliser l'ensemble des relations entre individus comme des relations de services – chacun étant un instrument au service des besoins d'autrui- ?


9- La raison et la science: Y-a-t-il une continuité entre la science et la technique ? - Les techno-sciences


Cas : La recherche scientifique n'a-t-elle de valeur que si elle nous permet de découvrir des applications techniques qui peuvent être commercialisées ? Faut-il financer une recherche scientifique si elle ne sert à rien ?


10- La théorie et l'expérience : Les progrès techniques sont-ils issus de l'expérience ou de la science ?


Cas : Le fait que des innovations techniques soient issues des sciences modernes a-t-elle modifié fondamentalement la nature des progrès technique ? -Exemple : La technologie nucléaire


11- La vérité : La vérité est-elle une construction technique ? - Le constructivisme


Cas : Peut-on considérer que les scientifiques construisent la vérité comme les ingénieurs construisent des machines ? - Exemple : la modélisation scientifique.

Écrire commentaire

Commentaires: 0

Partagez votre site

Site Internet Socio-philo

 

Animé par Irène Pereira

 

PESPE en philosophie

ESPE de l'Université de Paris-EST

 

Docteure HDR en sociologie

 

Chercheuse associée au laboratoire

Lettres, Idées, Savoirs (LIS)

Université de Créteil.

 

Chercheuse associée 

au laboratoire Dynamiques européennes

(Université de Strasbourg)

 

Qualifiée professeur des Universités en sociologie (19)

 

Qualifiée MCF en philosophie (17), science politique (04) et sociologie (19).